Bienvenue

Micheline Calmy-Rey

Micheline Calmy-Rey
Présidente de la Confédération Suisse 2007

Micheline Calmy-Rey, élue Présidente de la Confédération helvétique pour 2007, dirige le Département fédéral des affaires étrangères. Née en Suisse, à Sion, dans le canton du Valais, elle est titulaire d'une licence en sciences politiques de l'Institut Universitaire de Hautes Études Internationales de Genève. Après avoir dirigé pendant 20 ans une entreprise de diffusion de livres, elle est entrée au Parti socialiste genevois en 1979, à la tête duquel elle a assuré la présidence à deux reprises. Elle a ensuite repris le Département des finances lorsqu'elle a accédé au Gouvernement genevois en 1998. Élue au Conseil fédéral en décembre 2002, elle est la deuxième femme à assumer la présidence de la Confédération.

Présidente de la Suisse

Une action commune

Il est symbolique que Genève ait été choisie pour la tenue du Sommet des dirigeants du Pacte mondial 2007 (Global Compact Leaders Summit). La Commission Brundtland, à laquelle on attribue le lancement international du concept de développement durable, avait effectué ses travaux il y a 20 ans au Palais Wilson à Genève. L'UICN (Union mondiale pour la nature), également hébergée sur les bords du lac Léman, avait, sept ans plus tôt en collaboration avec le WWF (Fonds mondial pour la nature) et le PNUE (Programme des Nations Unies pour l'environnement), posé pour la première fois les bases écologiques du développement durable dans la publication «Stratégie mondiale de la conservation». En 1991, le World Business Council for Sustainable Development (WBCSD) s'est établi à Genève; c'est également dans cette ville qu'a été préparé le Sommet de la Terre de Rio de 1992. A n'en pas douter, la Genève internationale est le berceau du concept de développement durable.

Le sommet du Pacte mondial qui, en juillet prochain, fera de Genève le point de rencontre de quelque 1000 personnes - chefs de gouvernements et d'agences internationales, société civile et chefs d'entreprises - engagées à respecter les 10 principes environnementaux et sociaux, nous rappelle que le défi du développement durable est aujourd'hui largement reconnu par notre société et que Genève a beaucoup à offrir en vue de créer un monde plus équitable et plus vivable.

Dès les premiers jours du mouvement du développement durable, la région genevoise a joué un rôle central dans les initiatives internationales touchant à l'environnement - en stimulant des actions, en agissant comme lieu d'incubation de programmes et actions concrètes, en portant nouvelles idées et savoirs scientifiques à la connaissance des décideurs politiques et en se profilant comme le fer de lance d'alliances, de partenariats et d'initiatives individuelles. partnerships and individual initiatives.

Les 15 dernières années - depuis le Sommet de la Terre de Rio de 1992 - ont témoigné d'une prise de conscience grandissante de l'interdépendance de la vie sur notre planète. Cette meilleure compréhension de la nature des défis auxquels notre monde est confronté a placé les questions environnementales à l'ordre du jour des organisations oeuvrant dans le développement durable et les questions de développement au coeur des programmes des organisations environnementales. En conséquence, presque chaque organisation internationale établie Genève dispose, aujourd'hui, d'un programme environnemental précis et tous les organismes environnementaux ont des contacts avec le monde des affaires.

Alors qu'une véritable mobilisation des sociétés et des hommes politiques sur le changement climatique a enfin commencé à un niveau planétaire, il est bon de rappeler que la première Conférence mondiale sur le climat a eu lieu sous les auspices de l'Organisation météorologique mondiale (OMM) en février 1979 à Genève. Quelques années plus tard, suite notamment à une terrible sécheresse estivale aux États-Unis qui a marqué les esprits, l'OMM et le PNUE ont lancé à Genève cette formidable initiative qu'est le Groupe intergouvernemental sur l'évolution du climat; c'est ce même groupe de scientifiques délégués par leurs États qui, en 2007, nous rend attentifs à la réalité du changement climatique et aux terribles conséquences qu'il aura sur l'humanité si nous n'agissons pas rapidement pour le freiner.

Signature de Micheline Calmy-Rey
Micheline Calmy-Rey
Présidente de la Confédération Suisse

www.dfae.admin.ch