Dйveloppement durable:
l'йconomie et l'environnement

Stephan Schmidheiny

Stephan Schmidheiny
Honorary Chairman, World Business Council for Sustainable Development

Industriel suisse, Stephan Schmidheiny a diversifiй les activitйs de l'entreprise familiale au dйbut de sa carriиre et, en 1984, il a crйй la fondation FUNDES pour encourager la petite et moyenne entreprise en Amйrique latine. En 1990, il a йtй nommй conseiller principal pour les affaires et l'industrie auprиs du Secrйtaire gйnйral de la Confйrence des Nations Unies sur l'environnement et le dйveloppement (CNUED), plus connue sous le nom de Sommet de la Terre de Rio. Pour dйvelopper son action, il a crйй un forum regroupant de nombreuses grandes entreprises mondiales, qui allait devenir le WBCSD. C'est а lui que nous devons le concept d'йco-efficacitй, une forme de mise en pratique des principes de dйveloppement durable а l'йchelle de l'entreprise. Il est йgalement l'un des principaux auteurs de l'ouvrage collectif Changer de cap: rйconcilier le dйveloppement de l'entreprise et la protection de l'environnement, publiй en 1992 et traduit dans plus de 15 langues.

Les sociйtйs et le dйveloppement

Apprendre de l'expйrience

Pour que des partenariats йco-efficaces s'йtablissent entre les entreprises, les gouvernements et la sociйtй civile, il faut que les autoritйs offrent un environnement porteur.

Ma contribution а cette brochure se diffйrencie quelque peu de celle de mes collиgues. Dans les autres articles, vous entendrez surtout parler des alliances, des partenariats et des initiatives de dйveloppement durable qui ont йtй couronnйs de succиs dans la rйgion de Genиve. Il m'a en revanche йtй demandй de m'attacher aux obstacles que nous avons rencontrйs et aux enseignements que nous pouvons retirer de ces difficultйs.

Sous l'angle privilйgiй de 2007, il peut se rйvйler difficile de comprendre la mйfiance que suscitait il y a 15 ans а peine l'idйe que le monde des affaires puisse soutenir le dйveloppement durable ou le faciliter. Ces doutes йmanaient aussi bien des milieux d'affaires que du reste de la sociйtй. Bien que les dirigeants d'entreprises qui adhйrиrent а ce qui allait devenir le WBCSD aient tous exprimй leur engagement vis-а-vis du dйveloppement durable, durant sa premiиre dйcennie d'existence, le Conseil a travaillй avant tout а convaincre les industriels de l'importance de cette notion et а leur dйmontrer qu'il existe une relation entre les entreprises et le dйveloppement durable.

Les milieux de l'environnement scrutaient les activitйs des membres, а la recherche de signes d'йcoblanchiment - des programmes а connotation environnementale servant а masquer la nocivitй йcologique de l'entreprise. Leurs critiques ne furent pas toujours justes. Nombre d'entreprises qui s'йtaient efforcйes de devenir plus йco-efficaces et plus durables subirent de sйrieuses attaques des йcologistes parce que leurs solutions n'йtaient parfaites qu'а 80%, alors que de nombreuses autres industries qui ne se prйoccupaient guиre de l'environnement s'en sortaient sans blвme.

Je pense toutefois qu'un tel scepticisme est sain. Pour conserver sa crйdibilitй dans le monde des affaires, le WBCSD doit montrer que l'йcoefficacitй est axйe sur les rйsultats. Mais le dйveloppement doit se faire dans le sens aussi bien de l'environnement que de l'йconomie. Nos «ennemis», comme certains se sont eux-mкmes dйsignйs, ont jouй un rфle non nйgligeable avec nos partenaires, en rendant possible, depuis 1992, l'adoption d'attitudes, de pratiques commerciales et de politiques gouvernementales axйes sur le dйveloppement durable.

Il nous reste encore un long chemin а parcourir pour crйer les partenariats qui aboutiront au dйveloppement durable. Les conditions prйalables sont l'йducation, l'utilisation plus efficace des ressources, des formes plus ouvertes de dйmocratie, et la participation de tous les acteurs de la sociйtй au processus dйcisionnel.

Nos activitйs en faveur du dйveloppement durable reposent sur une prise de conscience: les affaires ne peuvent rйussir dans les sociйtйs en йchec. Les entreprises doivent collaborer йtroitement avec les gouvernements et les ONG afin que le cadre juridique et rйglementaire, et que l'atmosphиre dans laquelle il est appelй а fonctionner, aident l'industrie а jouer son rфle essentiel qui consiste а fournir des ressources pour le dйveloppement durable. C'est dans cet esprit que le WBCSD a dйcidй de dйvelopper ses activitйs de plaidoyer. Une initiative visant а trouver les moyens de faire participer les pauvres au processus de dйveloppement a abouti а la rйdaction d'un guide pratique а l'intention des entreprises, des ONG et des gouvernements souhaitant collaborer avec les personnes se trouvant «au bas de la pyramide йconomique».

Plusieurs entreprises ont dйjа appris а surmonter les obstacles conventionnels. GrupoNueva a appris comment distribuer des produits plus directement sur les marchйs des rйgions pauvres et a organisй un concours pour encourager les idйes commerciales innovantes en faveur de ces derniиres. Au Brйsil, le groupe Suez a trouvй de nouveaux partenaires pour йtendre la couverture du rйseau d'adduction d'eau aux quartiers dйfavorisйs, Procter & Gamble s'est quant а lui engagй а crйer des produits de consommation correspondant aux besoins des plus dйmunis, Vodafone a mis au point un nouveau systиme efficace de franchise qui permet а des villages isolйs d'avoir accиs а des services de tйlйphone, enfin, de grandes entreprises pйtroliиres et miniиres telles que Shell, BP et Rio Tinto introduisent, elles aussi, de nouvelles possibilitйs commerciales dans les pays et les communautйs а faibles revenus.

www.stephanschmidheiny.net