Initiatives: les actions locales
en faveur du développement durable

Serono / SCanE-SIG / FIPOI

Le secours de l'eau du lac

En 2009, les nouveaux immeubles, édifices scolaires et bâtiments destinés à abriter des organisations internationales dans le quartier des Nations Unies pourraient tous être chauffés et refroidis grâce à de l'eau provenant du lac Léman, et ce grâce à un projet de 35 millions de francs suisses lancé par les autorités locales dans le cadre du programme Concerto de l'Union européenne. Des pompes à chaleur de forte puissance puiseront l'eau du lac et des conduites situées à 30 mètres de profondeur l'amèneront jusque dans le quartier des Nations Unies. L'eau de sortie pourra ensuite servir à l'irrigation des parcs et jardins. Par temps froid, ce système permettra de réduire considérablement la consommation d'énergie, à hauteur peut-être de 50% au total. La Fondation des immeubles pour les organisations internationales (FIPOI) a déjà choisi d'installer ce système de refroidissement par l'eau dans trois bâtiments administratifs et trois bâtiments réservés aux conférences, dont le Centre international de conférences de Genève. La technologie est d'ores et déjà utilisée dans le quartier. Le groupe Serono, géant de la biotechnologie, avait commencé dès 2003 à travailler sur un système de chauffage et de refroidissement faisant appel à cette technologie en vue d'équiper son nouveau siège mondial et son centre de recherche. Le Département cantonal de l'énergie (SCanE) et les Services industriels de l'État de Genève (SIG) ont collaboré avec Serono à la mise au point du projet destiné au quartier des Nations Unies tandis que l'École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) s'employait à valider ses aspects techniques. Ce partenariat public-privé s'est vu décerner le Prix 2005 de l'Association suisse pour l'aménagement national (ASPAN) et l'Union européenne soutient le projet SIG/SCanE à hauteur de 2 millions d'euros. Les SIG et la FIPOI s'attachent à présent à promouvoir le projet Genève Lac Nations (GLN) auprès d'autres organisations internationales dans l'espoir d'utiliser toute l'énergie disponible.