Initiatives: formation universitaire

IHEID / IUED / IUHEI / UniGe / RUIG / PNUE / UNITAR

La place de l'environnement dans les études internationales

Peu d'établissements d'enseignement proposent des formations répondant aux besoins interdisciplinaires de la communauté internationale. Dans le domaine de l'environnement, un nouvel Institut de hautes études internationales et du développement universitaire, étroitement lié à l'Université de Genève, a été conçu pour combler cette lacune.

En 2008, l'Institut universitaire d'études du développement (IUED) fusionnera avec l'Institut universitaire de hautes études internationales (IUHEI) pour donner naissance à un nouveau centre d'excellence sur l'environnement qui portera le nom d'Institut des hautes études internationales et du développement (IHEID).

Messieurs Marc Hufty, Jacques Grinevald et Pascal van Griethuysen, trois professeurs de l'IUED qui enseigneront au sein du nouvel Institut, ont déclaré: «C'est une formidable occasion de créer un centre d'apprentissage sur l'environnement et le développement. Ce centre devra s'employer à collaborer avec des universitaires des pays du Sud.» Randall Harbour, secrétaire exécutif du Réseau universitaire international de Genève (RUIG), a ajouté: «Genève offre une occasion unique de mettre en collaboration des individus issus de disciplines et d'établissements très divers et riches d'une expérience, d'un savoir-faire et d'un talent inestimables. Ce potentiel doit être davantage exploité. Alors que les apports actuels se limitent à des manuels de formation ou des articles relatifs à l'élaboration de mesures, il s'agira à l'avenir de mettre l'accent sur la conception de programmes d'enseignement et de formation en études internationales. Ce point est en effet essentiel pour mieux comprendre les grandes questions qui se posent dans le monde, pour favoriser la compréhension mutuelle entre des personnes travaillant dans des établissements aux mentalités différentes et pour préparer la génération d'universitaires à venir».

En sus de tous les organismes mentionnés dans la présente brochure, on compte parmi l'éventail des compétences disponibles les facultés de droit, d'économie, de sciences sociales et physiques de l'Université de Genève, le Centre universitaire d'étude des problèmes de l'énergie (CUEPE) (également au sein de l'Université de Genève), le Laboratoire d'écologie et de biologie aquatique et les scientifiques du Conservatoire et Jardin botanique de la ville de Genève, ainsi que de nombreuses autres ressources.

En outre, le PNUE, l'UNITAR et l'Université de Genève ont mis en place, sous la direction du Professeur Beat Bürgenmeier, Directeur du CUEH (Centre universitaire d'écologie humaine et des sciences de l'environnement) à l'Université de Genève et de Frits Schlingemann, Conseiller principal du PNUE à Genève, un Programme de diplomatie environnementale qui tire parti de la concentration unique de ressources pédagogiques et de compétences qu'offre la région genevoise. Un premier stage de formation, comprenant deux semaines de formation intensive, a été organisé en 2006. Couronné de succès, il a permis à 30 décideurs et responsables des orientations politiques d'aujourd'hui et de demain issus de 27 pays d'entrer en contact et d'acquérir des techniques et compétences pratiques.

www.ruig-gian.org