Alliances entre organisations internationales

Introduction

Genève, ville mondiale de la coordination

Luis Alfonso de Alba

Luis Alfonso de Alba, Ambassadeur
Représentant permanent du Mexique à Genève

Genève est reconnue comme une ville internationale en raison des organisations humanitaires et des droits de l'homme qui s'y concentrent. De très longue date, elle s'est aussi fait remarquer dans un autre domaine, celui de la coordination entre les acteurs de l'environnement et les autres acteurs. Genève rassemble dans un canton suisse grand comme un mouchoir de poche toute la gamme des organisations indispensables à un dialogue effectif sur le développement durable aujourd'hui: les substances chimiques sont un thème qui doit être débattu entre les organisations environnementales et celles liées au domaine de la santé; l'évolution du climat est clairement un sujet multisectoriel; et, de plus en plus, les institutions de prévention des catastrophes placent la protection de l'environnement au centre de leur action.

Pour les représentants diplomatiques des pays en développement ou des pays en transition - que leur domaine soit le commerce, l'environnement ou le développement - cette concentration revêt aujourd'hui une importance considérable, voire capitale. La dispersion de l'expertise de domaines de plus en plus techniques à travers une multitude de bureaux serait un gaspillage de ressources, déjà limitées. Mais ce serait aussi aller à l'encontre d'un idéal démocratique, à savoir, donner aux pays les plus démunis voix au chapitre dans les délibérations internationales, sachant que ces pays disposent rarement des ressources ou du personnel spécialisé qui leur permettraient de participer à part entière aux grands débats internationaux de notre époque.

Cette concentration nous permet de faire converger nos ressources vers un seul endroit et Genève offre l'avantage de travailler en dehors du contexte politiquement tendu que l'on trouve par exemple à New York ou à Bruxelles. Ce n'est pas que, à une époque de communication instantanée et dans une communauté scientifique décentralisée, tout le monde doive se trouver au même endroit, mais il faut que quelqu'un rassemble toute l'expertise lorsque cela est nécessaire, trouve les spécialistes mondiaux des questions à traiter et les aide à travailler ensemble aussi productivement que possible. Et cette fonction est aussi, depuis longtemps, une spécialité de Genève - de la Croix-Rouge internationale au Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat. Affermir sa réputation de capitale mondiale de la coordination et de la synergie, tel pourrait être son objectif dans un monde numérique.